AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 gods and monsters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: gods and monsters   Mer 1 Juin - 12:08



ozymandias satie

My soul bleeds and the blood steadily, silently, disturbingly slowly, swallows me whole



nom : satie. l'inconnu, le nom murmuré aux mémoires égarées.  ▲  prénom : ozymandias. présomption d'un monarque. l'ébauche d'un roi à la couronne fissurée ▲  âge et date de naissance : quarante cinq s'affole au sablier. le printemps sacre sa naissance ▲  ton conte : La belle et la bête. le diable charmant, la carne massacrée. il est le monstre. ▲ statut civil : veuf. le tombeau de ses fautes, le cénotaphe sur lequel reposent ses larmes ▲  orientation sexuelle : affamé des corps ▲  metier : botaniste. l'entretient des serres, des sublimes pétales. gardien des roses ▲  situation familiale : cimetière. les corps rognés. solitude du monstre. ▲ traits de caractère : courageux - méfiant - franc - brutal - rogné par les remords - lunatique - avare de paroles - imprévisible - débrouillard - tenace - acerbe - rancunier  ▲  groupe : Froid comme le marbre ▲  crédits : camilleflyingrotten.tumblr, swan

comment se manifeste le pouvoir de la lune sur ton personnage ? la lune commande le monstre, appelle l'ignoble. elle chuchote de terribles symphonies à son oreille. tuer. tuer. tuer. animal en quête de sang.

Des manies, des obsessions, des habitudes... Pour qu'on puisse le connaitre un peu plus ton personnage !
(la rose) création, unique possession de pétales mordorées. d'une fleur déposée à la tombe de la défunte épouse. une floraison, une seule chaque année. la dernière dérobée par un infâme, brigand, chien de passage. (la plaie) l'oeil gauche barbouillé de sang, le visage déchiré d'un côté. cicatrice qu'il ne peut voiler, que les autres observent avec méfiance, pointent du doigt, chuchotent que la magie noire imbibe Ozy. (valet de coeur) présence à ses côtés, petit soldat arraché à sa reine, au service d'une Bête. l'Aveugle empêche l'animal de commettre ses méfaits. la confiance est accordée. duo improbable lorsqu'ils gambadent à travers le village. (sorcière) pour avoir convoité la jumelle du diable, pour avoir aimée la soeur d'une sorcière, il devint la Bête. Malédiction crachée depuis ses trente-six ans. (l'envie) il lorgne à la vie des autres, des normaux, de ceux encore humains. il se cache à la lisière, observe, et quémande une vie qu'il n'a plus. (esclave) enchainé, collier, mis à terre, dressé. bestiole favorite de la sorcière. sept années de captivité. (peinture) les toiles recouvrent les pièces, les dessins, les esquisses d'un fou, sa mémoire qu'il dresse sur papier, incapable d'écrire, pinceaux et crayons deviennent ses mots. (l'enfant roi) des terres, un nom. le tout à la dérive. cendres d'un royaume autrefois prospère. (les ailes) l'animal fabuleux galope à travers les terres, et l'air. d'un pégase sauvé qu'il garde à ses côtés, compagnon silencieux.












Ton pouvoir quel est-il, raconte nous en quelques lignes en quoi ton personnage est lié à la magie. MALÉDICTION. BESTIALITÉ IMPRIMÉE A LA CHAIR. le corps se disloque, la chair devient lambeaux. l'humain n'est que pacotille, serviteur d'un animal glorifié à la nuit. la peau est opale, reflet pour une lune bienveillante. animal sur ses deux pattes, bête dépassant les hommes de moitié. les griffes empoignent les gorges, découpent avec aisance. à la nuit tombée, il devient l'affamé, la bête aux envies décuplées. se dressent les bois, métaphore de ses méfaits. les villageois évoquent un wendigo, un homme pâle, une créature infâme.














Ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... Comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi. je mange les enfants sages  










You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.


Dernière édition par Ozymandias Satie le Mer 8 Juin - 22:44, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: Re: gods and monsters   Mer 1 Juin - 12:14



beast wearing human skin

Et une citation cool, qui reflète ton personnage.




#. She’s staring at me, unblinking. Come back to life, love. I’ll be here when you wake up. Mahaut. Le nom se forge au coeur, entre les rires et les sourires. Il convoite l'impossible. La soeur de la sorcière, la jumelle d'un monstre. C'est elle, et pas une autre. Idiotie amoureuse. Il est prévenu, retenu, le père l'empêche de la voir. Les amants maudits. Réécriture des amours interdits. Trop tard. C'est le mariage, et vient la malédiction, la prononciation des mots jetant la nuit éternelle. Pour l'avoir aimé, arrachée à sa famille, convoitée, désirée. Il devient une Bête. A la nuit de noces. C'est la transformation, la lutte, la fin de son humanité. L'épouse dévorée. Les draps baignent dans le sang. Carnage. Animal trainé entre les murs du domaine de la Sorcière. Elle ricane encore à ses tympans, dans ses souvenirs, elle tient sa création entre ses doigts. Sa Bête.

#. He gives him his soul, his entire being to own and to crush. Corps malhabile, enveloppe monstrueuse qu’il peine à mouvoir. Fuir. Sans cesse il chute, se retrouve face contre la boue. Impossible de se relever. La chair blanche est percée d’entailles, de stigmates, d’immondes qu’ils ont tracé pour l’empêcher de fuir. Ils. Les gens du Village, ceux qui sont ses amis, anciens camarades. Ils. L’animal grogne de sa faiblesse. Abdomen touché. Une patte lacérée. Son sang, le noir étonnant est un chemin tout tracé pour les chasseurs, les petits soldats de la reine, les opportunistes, les assoiffés de vengeances. Ils sont à ses pas, quelques kilomètres encore. Si proche. La lune veille pour quelques heures. Il ne peut pas rentrer, ne connaît plus le chemin. Repère olfactif en dysfonctionnement. Un buisson comme planque de fortune, il attend, écoute. Des pas se rapprochent, une main agrippe un bois, fait valser la tête en arrière. Il n’a plus le courage de se battre. L’autre marmonne des paroles qu’il ne saisit pas. C’est terminé. L’enfer s’achève ce soir. Pourrait-il le tuer maintenant ? C’est un valet de cœur, un égaré de la reine rouge. De cette impitoyable autrefois côtoyée. Les mots restent emmêlés sur sa langue, des lettres qui ne s’assemblent pas. Mort. Emmené ailleurs, ferré, bestiole que l’on jette à la gueule de la foule. Marché. Avenir : futur ingrédients pour concoction douteuse. De la suite, c’est un mélange de cri, de carne, de carmin explosé sur les murs. Les acheteurs potentiels décimés, le soldat pris entre les griffes du monstre. Des globes sous la langue. Un valet puni pour sa cupidité. Aveugle enchainé, amené au château, esclave nécessaire. Friedrich.

#. Sometimes awful things have their own kind of beauty. Promeneur malheureux s’avançant sur ses terres. Inconnu foulant les dalles de l’entrée, festoyant sans se soucier des conséquences. L’Animal observe à la dérobée, se glisse derrière les miroirs sans tain, se faufile aux angles droits. L’inconnu est disséqué visuellement. La haine gronde au cœur, mais il se retient de bondir, de déchirer, d’assassiner. Observer. La nuit est encore jeune, mais le vagabond décide de fuir, de ne pas abuser de l’hospitalité. Aucun ne reste ici. Les égarés fuient, ne veulent pas comprendre. La peur aux entrailles. La Bête suit les pas de l’étranger, s’assure qu’il disparaît à la forêt. Détour. La roseraie au bout du chemin. Le monstre tremble à l’idée d’un vol. Il ne doit pas… mais l’homme se révèle plus idiot que tous les autres, il cueille la rose dorée, l’enferme contre son cœur. La main de l’infâme se referme sur le cou de l’intrus, les griffes s’enroulent à la gorge. « Je t’ai tout offert, tu pouvais tout prendre, tout dérober, mais tu choisis l’unique rose dorée » Il tremble le sac de chair, gigote dans l’espoir de se libérer. « Ta mort imbécile. Je vais être heureux de dévorer ton cœur pourri » La chair se déchire, mais l’homme couine, réclame parole, supplie, évoque une fille, un cadeau. La Bête se recule, rejoint les ombres, joue d’apparition. « Une vie en échange de la rose »




You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.


Dernière édition par Ozymandias Satie le Mer 8 Juin - 22:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: gods and monsters   Dim 5 Juin - 20:14

mad et la bête c'est quand même le top. il me tarde d'en savoir plus, j'suis trop curieuse avec toutes ces images, je ne parle même pas des lignes que tu as rédigé j'vais retenir ma bave.  en espérant qu'ici tu ne voudras pas me tuer éhé (ou alors tu peux peut-être devenir ma nouvelle femme? c'possible nan?)
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Messages : 189
LE MIROIR :
Date d'inscription : 30/05/2016
MessageSujet: Re: gods and monsters   Dim 5 Juin - 21:42

NAN C'EST PAS POSSIBLE THEO ! Oz m'est destiné Toi t'as ta femme et ta crypte
J'en ai pas assez sous la langue, sous les yeux Je veux en lire plus voilà ordre de ta femme merci beaucoup


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️ ♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Car ces jeunes beautés sont l'incarnation même des nymphes de Jadis, des authentiques divinités sylvestres et champêtres du printemps nouveau, qu'hélas les phtisiques préraphaélites ont par trop désincarnées, ailées, éthérées jusqu'à l'abstraction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: Re: gods and monsters   Lun 6 Juin - 9:06

@theodor, j'promets pas de mettre de jupette pour convenir à ton idéal féminin, mais on peut s'entendre barbe-bleue et la bouille de fassy, c'est presque trop trompeur pour les nanas, tu m'étonnes qu'elles se font toutes avoir, les pauvres petites

@hosanna, ça va, c'est juste du tripotage avec monsieur théo  ouais, la suite arrive, c'est long, je sais, il ne faut pas presser la limace que je suis



You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 189
LE MIROIR :
Date d'inscription : 30/05/2016
MessageSujet: Re: gods and monsters   Mer 8 Juin - 23:08



Validé tu es

Bienvenue à la maison



Comment ça j'ai une obsession pour la Belle et la Bête en ce moment ? Ne dis pas le contraire tu adores ce film J'attendais la fin de ta fiche avec impatience un peu comme le loup qui guette sa proie en fait je suis pas déçue je suis trop triste pour Ozy (faut tuer la sorcière ! ) mais Hosa va bien s'occuper de lui alors voilà un mal pour un bien... on dit merci qui ? Ne mange pas les enfants la nuit dans la foret on a besoin d'eux quand même .

On va dire que le gif est totalement en relation hein Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LE REGISTRE DES PERSONNAGES. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️ ♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Car ces jeunes beautés sont l'incarnation même des nymphes de Jadis, des authentiques divinités sylvestres et champêtres du printemps nouveau, qu'hélas les phtisiques préraphaélites ont par trop désincarnées, ailées, éthérées jusqu'à l'abstraction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: gods and monsters   

Revenir en haut Aller en bas
 
gods and monsters
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03/11 - PTQ Born of the Gods - Ludwigshafen
» Magic Online Pro Tour Born of the Gods Qualifiers
» 08/09 - PTQ Born of the Gods - Metz
» 19/10 - PTQ Born of the Gods - Dortmund
» 23/11 - PTQ Born of the Gods - Antwerpen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comptines Assassines :: Des personnages :: Les princes et les princesses :: Ils vécurent heureux-
Sauter vers: