AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 II. La magie, source sacrée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 57
LE MIROIR :
Date d'inscription : 08/05/2016
MessageSujet: II. La magie, source sacrée.   Sam 28 Mai - 19:23



La magie

She had a passionate longing for the garden, the darkness, the pure sky, the stars.



Les branches se chuchotent des sortilèges, pour trouver l’ouverture du village, il faut pénétrer dans la profondeur noirâtre de la forêt noire, là où le silence se baigne d’une litanie inquiétante beaucoup s’enfuient, retournent au sentier de la sauvegarde tandis que d’autres ressentent l’appel de la magie, de cet enchantement particulier. L’âme bouillonne, se métamorphose, la magie circule péniblement au début, dans les veines de ces humains perdant la mémoire, page blanche ils deviennent, personnage de légende et de conte ils se reflètent. Les portes s’écartent, la barrière disparait et les élus se faufilent dans l’antre d’une magie délicate.

Au village, dans ses divers quartiers, aux alentours, dans les lieux variés, la puissance coule tel un fleuve harmonieux mais dangereux, redoutable ; les habitants vouent un culte à cet envoutement salvateur et néfaste, car la divinité invisible est puissante, l’on parle d’imagination qui prend corps, qui prend vie, on parle d’un dieu aussi, on sent, on voit principalement ses bienfaits, ses méfaits sont réels. Chaque endroit possède sa particularité, de champs de champignons qui exhalent une vapeur enivrante pour tuer les promeneurs, le lac de ces cygnes dégage la tristesse astrale de ces vierges versant les larmes désespoirs. Les voyages sont obligatoires pour devenir homme et femme c’est par ces contrées lointaines, par cet apprentissage que le pouvoir se réveille dans l’âme.

L’esprit d’ailleurs a une importance capitale pour les croyances de ces gens isolés des « autres », eux les incapables de contrôler, de croire à un semblant de féérie, elle existe, elle se cache, elle se déploie dans le sillage de ces territoires masqués aux yeux des rationnels. C’est l’explication que l’on apporte, d’une voix séduisante, d’un cri autoritaire : il faut croire car alors l’immortalité glissera toujours dans le cœur, car alors la mort s’échappera du corps. Mais la mémoire subit les contre coups car les personnes entrant dans l’antre perdent leur vie, renaissance, nouvelle culture et cette découverte d’une magie innée, vibrant dans toute chose et tout être.

Et dans toute être la bonté valse avec la cruauté, la lune ivoirienne épouse l’azur crépusculaire, quand le soleil doré s’égare dans ses draps, sa jumelle arrose les essences d’une obscurité sans pareille, l’enfer se dévoile dans les orbes mordorées de ces personnages féerique, personne n’est en sécurité : bons et mauvais dans le même panier. Pourtant l’effet est moindre pour ces derniers nageant déjà dans les sources sacrées d’une lumière ombragée, c’est pour les innocents que le problème gémit, grésille la noirceur pose difficulté pour ces victimes n’ayant l’habitude de cohabiter avec les ténèbres. Certains même deviennent fou, se noie dans la géhenne tandis que d’autre se relève, trouve des moyens, des astuces pour contrer cette lune d’acier.

L’on s’exclame que cette cause proviendrait d’une malédiction lancée aux origines de la création du village, d’une sorcière ou d’un magicien, les malédictions sont monnaie courante, la magie se plie aux volontés des puissants, ainsi les plus grands savent manipuler cette effervescence priée pour les dévots. Plusieurs territoires ont ainsi trouvé les ruines, les chutes de leur désobéissance, d’autre paysage se sont levés majestueux, récompense des bonnes fées aux innocents. La magie navigue partout, dans tous, les objets peuvent transmettre les actions et les bénédictions, les malheurs aussi, ils apparaissent aux démunis, s’évaporent aux avars, s’égarent aux intelligents. C’est la source de la vie, ces enchantements qui chantent à l’espace pour les habitants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://comptines-assassines.forumactif.org
 
II. La magie, source sacrée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Plus claire que ca, c'est de l'eau de source!
» Sacré Adolphe !
» tempete de magie
» Tempête de Magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comptines Assassines :: Il était une fois :: Il était une fois :: Les livres théoriques-
Sauter vers: