AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LULLABY.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: LULLABY.   Ven 24 Juin - 10:44



CLEMENS FOGEL

prisonnier à demi-fou



nom : Fogel,consonance poétique, maquillage d'une famille paysane ▲  prénom : Clemens, douceur et charme pour le dernier de la progéniture, résonne hargne et cuisance d'un gamin obligé orphelin ▲  âge et date de naissance : 26 ans, trémule l'amertume de l'exil. La candeur saccagée, le gosse retentit clandestin à l'aube de sa dixième année ▲  ton conte : Le petit Poucet, l'abomination, le mioche de trop, le septième méprisé. Desseins sordides, complot maléfique, s'échappe le condamné, la course infernale loin du sillage parental ▲ statut civil : Célibataire, coeur rogné, romance d'une fois, la belle échappée ▲  orientation sexuelle : amour sauvage, regard pour les nymphes, les fantasques crinières. Les hommes inexplorés, recueilli sous la coupe de l'amitié ▲  metier : fleuriste, les couleurs s'effondrent et ne laissent que senteurs par milliers. Maître orchestre de l'efflorescence sous lequel bougonne l'humble valet du seigneur bête▲  situation familiale : orphelin, rejet des rapaces, famille charogne, au projet de jeter le dernier mioche en pâture aux carnivores de la forêt. La caboche s'obscurcit au souvenir des monstres siens. Aujourd'hui, la bête comme seule famille, dépendance du bourreau, la confiance dédiée aux mammifères, méfiance des bipèdes ▲ traits de caractère : curieux, buté, rêveur, pessimiste, misanthrope, passionné, sensible, boudeur, affable, prudent, attentionné, paresseux, insouciant, honnête, cynique, ▲  groupe : tendre comme le souvenir ▲  crédits : tag, pinterest, swan

Quel est ton pouvoir ? souverain du règne végétal, l'efflorescence s'épanouit au toucher de la chair, couleurs et senteurs éclaboussent sous la cime chaperonne

Des manies, des obsessions, des habitudes... Pour qu'on puisse le connaitre un peu plus ton personnage !

(CÉCITÉ) les globes arrachés, dévorés, le prix de son crime. Rancune, emprise du fauve, dépendance à la bête depuis le glorieux crépuscule. Cinq années d'odeurs et de sons, de gestes prudents et maladroits dans la noirceur de ses paupières closes +  (INSOMNIE) se murmurent les complots, le chuchotement de sa mort. Paranoïa d'une conspiration jadis, chevrote la carcasse sous les draps immaculés, s'échappe l'effrayé. A l'aube, l'endormi logé entre les moutons, cerclés par les fidèles aimants, les bestioles recueillies à l'humeur et à l'envie. Désarroi du maître colosse. + (FAUNE)  cerbère des muses colorées, gardien des colosses figés, les pas s'égarent dans le dédale des bois enchanteurs et, telle une luciole dans l'obscurité, le règne végétal se gorge de couleur au passage du pittoresque pélerin. Charivari urbain arboré, à la préférence de la campagne dominante et de son cantique heureux  +  (MUSIQUE) cinq années d'apprentissage, la perfection acquise, le virtuose logée dans la génétique. A l’œil aveugle, l'oreille frémit aux notes enlacées, aux sons reproduis. Hommage aux colosses jadis, folie mélodieuse. Antidote pour la bête, passé ressuscité, au souvenir de l'épouse, aux pulsions apprivoisées. Présent, la berceuse au soir tombé, une nécessité, un devoir pour l'âme martyr



.















ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi.


Licornes & pâquerettes  




Dernière édition par Clemens Fogel le Sam 25 Juin - 14:29, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 10:44



flambeau vivant

Ils marchent devant moi, ces yeux pleins de lumières...





Sept. Le dernier de trop. Le poids de la pauvreté s'alourdissant au rythme des années. Paysans, agriculteurs. Pauvres surtout. La vulgarité des dernières moissons, les bouches trop nombreuses à nourrir, les soins nécessaires par fièvre simultanée. Des années à tenir le coup, jusqu'au fléau des champs incendiés au lendemain du dixième anniversaire de Clémens. Le désastre à la naissance des premières perspectives. L'horreur jusqu'alors refoulée, l'acte tremblant. L'abandon de la progéniture réussi, se fructifie par la mort des dévorés, la maladie de certains et la perdition des rescapés. L'un après l'autre et après une semaine, reste Clémens mal en point, rogné de faim et de chagrin.

Survie. L'enfant à la lisière de la mort, la ruine d'un corps malade et d'un environnement hostile. C'est un jeune homme, sûrement la vingtaine, qui arracha Clemens à Charon. Un enchanteur pélérin dont les murmures chuchotaient providence ou folie. Des soins assidus relevèrent le mioche et lui redonnèrent force. Les années suivantes furent comme un long fleuve tranquille, où l'orphelin se fortifia, appris les rudiments de son bienfaiteur, les secrets du règne végétal. De ses enseignements, l'enfant devient jeune homme érudit et débrouillard, développa le pouvoir de revigorer dame nature qui l'avait tant réconforter suite à sa rencontre avec Vizias le Priol et s'illustra en gardien des sylves, sous la tutelle fructueuse du maître guérisseur.

A l'aube de ses 17 ans, le départ conduit les deux compagnons vers des chemins opposés. L'appel de l'inconnu, les premiers pas dans la ville, l'étourdissement du fracas urbain. La ville n'était pas pour lui. Sa foule et son mode de vie répugnèrent le jeune homme, qui pourtant, choisit de rester au premier regard d'une nymphe dorée. Sasha, la fille du boulanger, si belle qu'il s'en brûlait les yeux volontiers. L'amour au beau fixe, sauvage et passionnel, ardeurs adolescentes et tornade de fantaisies pendant quelques mois avant que le roméo épris ne déchante un soir d'été. Il n'était pas le seul amant. Bien d'autres à côté, des meilleurs prétendants. A 18 ans, le coeur lourd de chagrins et d'aigreur, le botaniste s'en retourna dans sa forêt.

Trois années de voyage aux quatre coins du pays. La solitude et sa pauvreté pesante, l'offre alléchante de contrebande poussant Clemens a se lancer dans une quête perdue: trouver la bête, créature convoitée contre une petite fortune et la vendre au plus offrant. Mais la manœuvre se conclua en un échec et, la sorcière déchiquetée, ses globes dévorés, le fripon captif scella son destin auprès du monstre redouté. La bête, une crapule, une chimère. Le mépris dédié au bourreau s'attendrit pourtant au fil des années. Acre réalité, monde obscure, dépendance d'un lieu de plus en plus familier sous les pas maladroits de l'hésitant. Cinq années à s'acclimater aux lieux et à son occupant difficile. La rancune muée en une voltige d'émotions contradictoires et le prisonnier devenu valet de la noble hideur. Le coeur s'embellit aux premiers jours passés dans la boutique à fleurs de la ville et depuis, c'est la routine quotidienne du jeune infirme: la journée passée à la boutique, le soir dédié à calmer les pulsions du sanguinaire affamé, à empêcher les meurtres de s'accumuler. Les animaux blessés, perdus ou abandonnés traînant pattes autour de la demeure procurent douceur et joie au séquestré et rendent les journées plus chatoyantes à son univers noirci par l'abysse.

Dans le dédale des rues sillonnent le fleuriste et son fidèle compagnon, plume, un louveteau abandonné recueilli deux ans plus tôt. A l'angoisse des premiers jours, la dyade est devenue familière aux habitants et les attaques envers Clemens ne sont plus que mauvais souvenirs.

.



Dernière édition par Clemens Fogel le Sam 25 Juin - 14:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 16:10

Oh. Mon. Dieu.
Y'a que le début de ta fiche d'écrit que j'ai même pas de mot pour décrire ma fascination pour ton perso  Je veux la suite, vite Puis ce choix d'avatar
Bienvenuuuuue (je fais tout à l'envers What a Face) Bon courage pour la suite de la fiche, que je suivrais de près car oui oui, je songe déjà à un lien


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 17
Date d'inscription : 13/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 16:52

Un orphelin. Qu'il est doux d'entendre ce mot. Bienvenue, mon cher. J'espère que tu te plairas parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 18:04

(vizias) & twua donc gustaf en merlin, ce combo de feulieee
j'exige un lien

(derval) m'approche pas où je m'en vais te coudre les lèvres
cela dit, eva green, visage trop charmant pour une diablesse dévoreuse d'enfants (mon côté groupie réclame un lien )

merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 185
Date d'inscription : 12/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 18:17

J'aime déjà beaucoup ta fiche

puis son pouvoir est juste trooop bien je réclame un lien puis ta plume est vraiment géniale



-Tu seras une galaxie, t'es déjà mon univers. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 67
Date d'inscription : 21/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 18:18

POUCET. Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !


e m p i r e
lie, cheat, steal, fight just to get home for the night. your name in the papers, the more that you give 'em, the more that they taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 18:25

(ange) young leo, je meurs #cechoixidivin
et puis, le petit prince, le petit poucet, c'est obligé de se trouver un lien, rien que pour "le petit" en commun (logiquedemerde)

(leo) jared en peter pan, le mélange surprenant

merci les cookies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 18:48

MON PETIT BIDULE
ALLEZ. AVOUE QUE TU L'AIMES TA BETE
J'fais pas de commentaires à propos de ta plume, va y avoir d'la bave partout



You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 19:31

tu m'as bouffé les yeux, JE TE BOUDE A VIE
(& je suis un être humain, un bipède doté d'intelligence, pas un nounours peluche à étouffer chaque soir )
tu vas regretter de m'avoir gardé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 19:46

j'viens ici pour te dire que j'te réserve un lien
que je t'aime déjà, que ta plume est juste sublime
et que toi et moi on va devenir comme tom et jerry !
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Messages : 37
LE MIROIR :
Date d'inscription : 18/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 20:30

Bienvenue, très très bon choix d'avatar et de conte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Ven 24 Juin - 21:43

Clemens Fogel a écrit:
tu m'as bouffé les yeux, JE TE BOUDE A VIE
(& je suis un être humain, un bipède doté d'intelligence, pas un nounours peluche à étouffer chaque soir )
tu vas regretter de m'avoir gardé

je ne t'étouffe pas tous les soirs... ou presque
et arrête de te plaindre, sinon j'te mange un bras



You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 155
LE MIROIR :
Date d'inscription : 01/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Sam 25 Juin - 12:34

Iwan en petit poucet c'est la classe
Bienvenue parmi nous


dear delights

She loved the moors. Flowers brighter than the rose bloomed in the blackest of the heath for her; out of a sullen hollow in a livid hillside her mind could make an Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Sam 25 Juin - 12:55

(octave) mon petit canard je te garde un petit lien bien au chaud depuis le début (tom & jerry )

(oz) je saurai plus jouer correctement du piano si tu fais ça

(aislinn) merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 189
LE MIROIR :
Date d'inscription : 30/05/2016
MessageSujet: Re: LULLABY.   Sam 25 Juin - 18:08



Validé tu es

Bienvenue à la maison



Il en a du courage de supporter la bête le petit C'est un personnage super intéressant que tu nous fais là, il a du en vivre dans galères dans la foret et croiser toute sorte de monstre et d'animaux sauvages, du coup il doit avoir l'habitude avec la bête

Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes du Village, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LE REGISTRE DES PERSONNAGES. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres villageois. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️ ♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Car ces jeunes beautés sont l'incarnation même des nymphes de Jadis, des authentiques divinités sylvestres et champêtres du printemps nouveau, qu'hélas les phtisiques préraphaélites ont par trop désincarnées, ailées, éthérées jusqu'à l'abstraction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LULLABY.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LULLABY.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lullaby, ptite nouvelle!
» [ Couture ] - Nickocha : " Lullaby ~ Clothes for dolls "
» L'entrée en scène de Lullaby~.°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comptines Assassines :: Des personnages :: Les princes et les princesses :: Ils vécurent heureux-
Sauter vers: