AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 19:03



Zaraï Ambriosa

Au vent des quatres saisons, tu fais tourner de ton nom tous les moulins de mon cœur.



nom : Ambriosa. Un mélange d'ambre et de rose. Un mélange de chaud et de doux. Un mélange de pierre et de fleur. Oh contradiction, pourquoi être si cruelle ? Elle n'avait rien demandé. Elle ne désirait pas naître. ▲  prénom : Une signification inconnue, Zaraï, Zaray, Zaari, Zaria... Quel est ce prénom étranger qui sonne si mal à nos oreilles et qui nous fait penser à une femme pourtant si belle ? Est-ce son identité ? Ou un simple mensonge devenu officiel ?  ▲  âge et date de naissance : 21 années ont passé dans la misère et la noirceur, cette femme est jeune et fatiguée. Quand est-elle née? En 1995 ou peut-être en 1993... Au moi de Janvier ou en été, le premier ou la vingt-huitième du moi. A celui qui lui en dira d'inventer son anniversaire. Elle, elle ne le connaît pas. ▲  ton conte : Du haut de la cathédrale, l'homme en est tombé amoureux. Elle qui danse dans les rues, qui l'a emprisonné de son regard. Esmeralda, celle dont il s'est entiché pour crever d'amour.  ▲ statut civil : Éprise de son pêché. ▲  orientation sexuelle : Un peu de chaleur, un peu de réconfort, que ces bras musclés la protègent du malheur, la bercent paisiblement et qu'elle s'endorme sur ce corps nu et virile qui remplacera, ce soir, la dureté de la rue.  ▲  metier : Elle se colle à lui, danse et le fait sentir roi, glisse sa main dans sa poche et le vole. Elle se paiera un paquet de clope et une bouteille de wishky avec les billets qu'elle aura dérobé. Elle aura faim et volera une épicerie. Plus tard, elle pensera à braquer une banque en s'endormant sur son carton, elle qui ne sait faire grand chose, même tenir un flingue.  ▲  situation familiale : Abandonnée, oubliée, laissée, ces synonymes résument ce dont elle a honte. Qui sont ces personnes inhumaines qui ont donné leur enfant à la rue, lui offrant comme repas la poubelle et à son esprit le bénéfice du doute qu'ils reviennent ? Non, petite fille, tes parents ne reviendront pas. Apprends seule, grandis seule, vis seule, peut-être qu'un jour la terrible famine viendra abréger ton périple. Pour l'instant reste esclave de ta vie, et pleure en silence, que la lune puisse briller innocemment et se refléter telle une reine dans tes yeux morts. Quelle est la signification de ton existence ? Un soulagement, une remise à l'ordre et une pitié pour ceux qui te croisent et qui pensaient être malchanceux. ▲ traits de caractère : Cleptomane – Égoïste – Énigmatique – Jalouse – Hypocrite – Sarcastique – Lunatique – Rebelle – Solitaire – Impudique – Charmeuse – Possessive ▲  groupe : froid comme le marbre. ▲  crédits : tumblr.

Quel est ton pouvoir ? Il vient de succomber à son charme. Ce dernier s’immisce dans son esprit, le rend accro, le dévore, l'éloigne de tout bon sens. L'homme est dans ses bras, dans son odeur, à l'écoute de ses mots. Cette femme le berce de promesses mensongères et de désirs inassouvissables, elle lui jette un sort et le condamne à l'amour, elle se grave au fer rouge dans son esprit et le fait tomber à genoux, elle devient son conte préféré. Il lui aura fallu quelques secondes pour être enchaîné.

Des manies, des obsessions, des habitudes... Pour qu'on puisse le connaitre un peu plus ton personnage !▲ Cette femme qui vient de se payer une glace, elle la jalouse. Elle veut sa glace, pouvoir se rafraîchir et oublier son corps sale de transpiration. Elle veut sa robe à fleur, et son sourire d'été. Elle veut pouvoir chanter des chansons entraînantes et se soucier de ses coups de soleil. Cet enfant qui joue dans les feuilles d'automne, elle veut lui voler sa joie et ses rires cristallins. Elle désire lui dérobé son jeu enfantin et ne plus penser à son malheur pour vivre un semblant d'innocence, un semblant d'ignorance. Cet homme qui s'assoit sur le banc, sous le ciel hivernal, elle convoite son écharpe moelleuse et chaude, elle imagine ses doigts glacés revivre dans ses gants épais, et recouvrir son cuire chevelue abîmé par son bonnet en laine. Un peu de chaleur, un peu de réconfort matériel dans ce froid glacé qui habite la rue, elle pourrait lui voler. Elle y pense. Cette maman qui surveille sa fille, un sourire aux lèvres, cette famille qui s'échange des fleurs à l'arrivée du printemps, elle en crève d'Envie. Elle veut être à la place de la petite fille pour grandir, heureuse, et devenir le miroir de sa mère.
▲ Elle est silencieuse. Ivre d'un plaisir qu'elle partage. Elle est brûlante, les cheveux en bataille, et le regard remplit de Luxure. Elle le dévore des yeux, cet homme qui est en dessous d'elle, et à sa merci. Il est beau comme cela, qu'il le reste à jamais sous les étoiles de la nuit. Elle l'enverra au paradis, lui qui caresse ses courbes féminines bien que légèrement osseuses, qui la regarde comme si elle n'était qu'une illusion, qui la comble et qui est comblé. Il fait un pacte avec le démon, tombe dans ses filets, s’enivre d'une femme au pêché le plus merveilleux qui soit, au regard de feu et aux courbes si douces. Est-elle réelle ? Quelle est ce sentiment qui le remplit ? Il pourrait mourir de chaleur et de plaisir, le sourire aux lèvres. Qu'il profite, qu'il couvre de baisers passionnés sa peau, qu'il mette sa trace dans son cou, qu'il la réclame pour le restant de ses jours. Le plaisir sera éternellement en lui, mais cette nuit partira en même temps que la jeune femme, en même temps que le soleil se lèvera. L'homme se réveillera : « Ai-je rêvé ? »
▲Quelle est belle cette nourriture volée, qu'il est exquis cet alcool. Elle en veut encore. Plus. Plus pour lui enlever ce mal de ventre restée trop longtemps pour lui rappeler sa famine. Plus pour remplir son œsophage de rhum et son esprit d’hallucinations brumeuses et de réalité moins malheureuse et allégée par l'ivresse. Que c'est moche la Gourmandise, qu'elle l'aime ce pêché. Elle désire encore plus de pain, plus de patates, plus de rhum. Elle veut un plat familiale rien que pour elle. Un alcool encore plus fort pour lui bruler la trachée.
▲ Tel une pomme qu'on aurait délaissé, elle a pourrit de l’intérieur, mais il est trop tard pour s'en rendre compte, la bouchée est déjà avalée. ▲














Ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... Comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi. Je l'ai connu grâce à une amie qui me répétait à quel point le rpg était bien écrit. Ça a attisé ma curiosité et une fois sur le forum, je suis tombée amoureuse de absolument tout: contexte, design et votre plume (mon amie avait raison). Alors j'ai pas pu m'empêcher de m'inscrire bien que je m'étais interdite de le faire avant de partir en vacances mais... Les idées me sont venues et j’avais peur qu'on me vole mon vava et mon histoire. Donc me voilà, Laura, 15 ans (ouais je suis petite blabla), et je compte bien m'améliorer en jouant ici vu vos talents pour l'écriture! J'aime la musique et j'aime écrire. Et je joues assez régulièrement bien qu'avec mes vacances qu'arrivent je risque d'être à moitié fantôme (cool comme début de jeu hein? u_u) maiiiiis votre forum est irrésistible j'ai pas pu attendre!









Dernière édition par Zaraï Ambriosa le Ven 24 Juin - 20:01, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 19:08



Une histoire qui me lasse, un pêché qui m’enlace

Est-ce le diable qui s'est incarné en elle
Pour détourner mes yeux du Dieu éternel
Qui a mis dans mon être ce désir charnel
Pour m'empêcher de regarder vers le Ciel
Elle porte en elle le péché originel.



  Elle ne se cache plus. A quoi bon ? Le fond est touché, le gouffre exploré, le noir habité, le cauchemar réel. Elle pleure. Elle n'y fait plus attention. Elle est silencieuse, observatrice de ce rassemblement de personnes qui fêtent dans la rue, sous les yeux bienveillants de la lune. Zaraï ne les rejoint pas, elle est à l'écart, derrière un mur, dans la pénombre qu'elle connaît bien. La joie est devant ses yeux et ses joues se noient dans les larmes. Et elle fume.

  Elle aspire la nicotine, se tue un peu plus. Elle n'a pas le courage de le faire seule. Ses yeux tombent sur une enfant qui rigole parce qu'elle trouve marrant les gens qui dansent et qui sourient. elle est paisible, innocente, ignorante de la cruauté du monde. Elle est si mignonne. Si méchante de lui renvoyer son enfance volée au visage. Aussi loin que la jeune femme se souvienne, elle n'a jamais eu de belle robe, et de rubans roses dans les cheveux, elle. Un souvenir vague d'avoir vécu avec un homme quand elle avait vers les trois ans. Elle ne se souvient plus de son visage, plus du son de sa voix, ou de ses bras rassurants qui la berçaient pour qu'elle arrête de pleurer et qu'elle s'endorme enfin. Peut-être que c'est à cause de lui qu'elle n'est pas morte bébé dans le froid d'hivers. Peu importe son identité, elle ne le remerciera jamais. Parce qu'à cause de lui, elle a grandit en compagnie de la misère et éloignée de la sécurité dont devrait bénéficier un enfant. Elle a eu affaire avec des mal attentionnés, des pervers, des « méchants ». La petite fille avait eu tellement d'occasion de mourir. Une si petite chose fragile ne méritait pas qu'on lui enlève son innocence si tôt, qu'on lui poignarde le cœur de malheur et de peur, qu'on lui arrache son espoir et son rêve du prince charmant, qu'on la meurtrit et qu'on la condamne à une vie remplis de pêchés misérables. Qu'elle faisait pitié cette pauvre petite qui demandait à manger aux passants, qu'elle était dégoûtante dans ce chiffon qui lui servait d'habit... Que ses yeux étaient beaux et envoûtants, alors on lui donnait un croissant et des gants. Cette fille âgée de 6 ans avait déjà un regard de séductrice, un regard de dévergondée qui ferait tomber tout les hommes. Un regard qui lui servit bien tôt, un regard qui lui sauvera la vie plus d'une fois du néant et de la famine.

 Zaraï ferme les yeux sur cette enfant violée et traumatisée à jamais, change de champ de vision. Et les larmes ne cessent de couler, dégoûtée de sa propre personne. Cette enfant a grandi, s'est endurcie comme la pierre. Elle a appris à jouer de ses charmes, à voler les âmes qui se croyaient fidèles. A séduire tel une danse sensuelle et charmeuse, à conquérir par ses formes, à obtenir par ce don du démon. Elle n'a jamais eu d'enfance comme elle n'a jamais eu d'adolescence. Rebelle elle ne l'est pas, elle a simplement été éduqué par la pauvreté. Elle n'a jamais appris à lire, elle n'a jamais connu l'Histoire ou les tables de multiplication comme elle ne connaîtra jamais ses parents, sa date de naissance, son pays natale, son vrai prénom. L'homme de son enfance l'appelait toujours par son nom de famille. Elle connue tôt les bars, la drogue, l'alcool, les vieux mariés habités de fantasmes de jeunette. Elle n'avait que 15 ans et c'était un jeu d'enfant pour elle. Elle était attachante sous ses aires de bohémienne. Et plus elle grandissait, plus elle ne prenait la peine de jouer la séduction. Il ne suffisait que d'un regard, un effleurement de peau, et l'homme était à elle si elle le désirait. La luxure avait été son traumatisme, il devenait sa bouée de sauvetage. Quelque chose qui lui accordait un peu d'attention pour quelques heures et qui la faisait sentir aimé. Putain ce qu'elle désirait être aimé. Elle voulait cette attention que ces hommes lui donnaient, elle voulait les voir à ses pieds, près à tout pour elle. Elle en oubliait sa vie et c'était l'essentiel. Alors oui, c'était une « vrai traînée » comme disaient les gens. Une traînée qui mourrait de solitude et qui n'avait plus rien à perdre pour se soucier de son image. Quel image de toute façon ? Une sans abris aperçue devant la boulangerie, les yeux envieux ? Une pauvre croisée à la sortie de la messe qui attendait son pain ?

  Elle souffle la fumée mortelle, elle en redemande en posant le cylindre sur ses lèvres exquises. Et elle s'avance. Elle s'avance vers cet homme qui la aperçu et qui ne cessent de baisser le regard en rougissant. Il la vu pleurer et il s'est dit « pourquoi une femme si belle est si triste ? ». Mais il ne posera jamais cette question. Car c'est trop tard. Elle le touche, le condamne à lui donner un peu d'attention. Et elle finit sa nuit comme cela. Dans les bras d'un homme amoureux, dans la chaleur et le plaisir charnel. Ses larmes ont séchées, et ses yeux fatigués se sont fermées. Comme l'enfant qu'elle avait été, on la berce pour qu'elle arrête de pleurer et qu'elle s'endorme enfin.

Et se fut l'histoire de Zaraï,
Se fut l'évolution de meurtri,
Des mots non dit cachés dans le noir, volontaires sont les oublies.
L'heure n'est plus à Souvenirs mais à Survivre.
Toujours en silence elle souffrira,
Enlacée par ce plaisir ivre.
Oh, danse malheureuse Ambriosa.



Dernière édition par Zaraï Ambriosa le Ven 24 Juin - 19:49, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 155
LE MIROIR :
Date d'inscription : 01/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 19:37

Ce début de fiche est incroyable C'est juste; tes mots, ta façon d'écrire je suis amoureuse je crois il y a pas d'autre chose à dire, tu prends Esmeralda en plus de ça et ce personnage je l'aime tellement (Notre Dame de Paris c'est mon bouquin préféré ), tu en fais une bohémienne tellement séduisante, ça promet pour la suite j'ai bien hâte de voir ce que tu nous réserves Et je réclame un lien aussi parce que voilà je l'aime déjà Zaïra (amour aussi pour ton pseudo, tes choix sont tous parfait )
Bienvenue chez toi


dear delights

She loved the moors. Flowers brighter than the rose bloomed in the blackest of the heath for her; out of a sullen hollow in a livid hillside her mind could make an Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 130
LE MIROIR : ka xlia ma pe tute
Date d'inscription : 10/06/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 19:40

UNE POTE SEXY GYPSY



dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 86
LE MIROIR : mad as a hatter.
Date d'inscription : 17/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 20:25

CES CHOIX. T'ES TROP BELLE.

Bienvenue parmi nous belle damoiselle !



Il était grilheure ; les slictueux toves sur l’alloinde gyraient et vriblaient. Tout flivoreux étaient les borogoves. Les vergons fourgus bourniflaient Prends garde au Jabberwock, mon fils ! A sa gueule qui mord, à ses griffes qui happent ! — Lewis Carroll.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 20:47

Ooooh c'est tellement chou Aislinn! Merci beaucoup
On parlera d'un lien avec plaisir ahah

OUI JE SUIS SEXY, ET BELLE, ET SÉDUISANTE, ET MODESTE.

Merci pour votre acceuille, vous êtes trop mignons roh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 20:50

Han là là, j'hallucine de ce choix de malade

Bienvenuuuue ! Ton début de fiche est sublime Bon courage pour la suite de la rédac'


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 42
LE MIROIR :
Date d'inscription : 21/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 21:03

Je confirme les dires au-dessus, superbes choix de perso et d'avatars !
Bienvenuuuuue !


Rêve en poudre d'or
Soon you'll zoom all around the room, all it takes is faith and trust, but the thing that's a positive must is a little bit of pixie dust ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 185
Date d'inscription : 12/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 21:53

Bienvenue avec ce personnage de fifou



-Tu seras une galaxie, t'es déjà mon univers. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 21:56

Je suis contente que mes choix vous plaisent autant  

Merci beaucouuuuup

Ange.....


Dernière édition par Zaraï Ambriosa le Jeu 23 Juin - 5:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 17
LE MIROIR :
Date d'inscription : 12/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 23:11

Phoebe en Esmeralda
bienvenue parmi nous bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 67
Date d'inscription : 21/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Mer 22 Juin - 23:45

La bohémienne. What a Face Bienvenue et bonne chance pour ta fiche.


e m p i r e
lie, cheat, steal, fight just to get home for the night. your name in the papers, the more that you give 'em, the more that they taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 130
LE MIROIR : ka xlia ma pe tute
Date d'inscription : 10/06/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Jeu 23 Juin - 6:00

Je reviens à la charge mais j'adore ton personnage Et pis Phoebe quoi Arrow (j'ai hésité moi-même à la prendre ) et pis t'écris trop bien JE RÉCLAME UN LIEN

(entre gypsy itinérantes séductrices alcoolo Arrow )

EDIT: J'oubliais de te dire que je suis fan du pseudo



dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Jeu 23 Juin - 6:13

Merci beaucoup mes mignons!

Nephtys, Kaya pour la belle au bois dormant c'est original! J'aime bien et ton pseudo est top top aussi ! C'est trop mignon, merci beaucoup! J'aime Phoebe aussi et elle colle tellement bien à mon personnage on parlera d'un lien sans soucis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 37
LE MIROIR :
Date d'inscription : 18/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Jeu 23 Juin - 7:44

Bienvenue dans le coin. Superbe choix d'avatar en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 22
LE MIROIR : "Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom, tout les moulins de mon coeur."
Date d'inscription : 22/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Jeu 23 Juin - 19:57

Merci à toi! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 155
LE MIROIR :
Date d'inscription : 01/06/2016
MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    Ven 24 Juin - 23:30



Validé tu es

Bienvenue à la maison



Je n'aurai jamais pensé à faire une Esmeralda aussi sensuelle et si séductrice C'est surprenant, elle a bien grandit et elle est devenue désenchantée la pauvre petite J'ai beaucoup aimé ta fiche, je te valide avec plaisir

Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes du Village, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LE REGISTRE DES PERSONNAGES. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres villageois. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



dear delights

She loved the moors. Flowers brighter than the rose bloomed in the blackest of the heath for her; out of a sullen hollow in a livid hillside her mind could make an Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Belle, c'est un mot qu'on croirait inventé pour elle."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariage de Didjulo et de [ Terminé]
» Visite de Belle Rousse.
» Port de Vienne la Belle
» Votre plus belle vente d'académicien
» Une très belle série à suivre : Terres Indiennes sur ARTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comptines Assassines :: Des personnages :: Les princes et les princesses :: Ils vécurent heureux-
Sauter vers: