AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les légendes sont des leçons (Merlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 1:22



VIZIAS LE PRIOL

Comme son âme la queue de l'orage
s'éloigne dans un dernier souffle
alors le silence fait rage
sur cet empire qui s'écroule



nom : Le Priol est le nom qu’on lui connait. Vestige d’un homme, d’un écrivain, d’un ancêtre, nul ne le sait. Il le porte mais n’en a cure. Celui-ci ou un autre, il ne s’y attache pas. On dit que ce sont les anciens qui lui ont attribué ce nom, le trouvant souvent priant des esprits dont personnes ne connait les noms ou origines. Les esprits des bois pour certains, d'autres encore jurent qu'il prie les ténèbres jusqu'à ce que ses pupilles disparaissent en laissant ses yeux d'un blanc démoniaque.▲  prénom : Vizias sonne comme si un pays lointain avait craché ses origines sur l'âme de cet enfant. Dans une lointaine contrée, il signifie connaissance. C’est ainsi que le destin avait déjà tout prévu en ce qui concerne l’avenir de ce prodige. ▲  âge et date de naissance : Une trentaine d’année à errer sur les pavés, à déambuler dans les prés, à s’émerveiller sur les quais, à gambader dans la forêt. Le 18 juillet, il y a 35 ans, l’homme était né. ▲  ton conte : Légende arthurienne que l’on raconte pour faire rêver les enfants. Pour leur montrer que peu importe son statut ou son rang, tout le monde est destiné à de grande chose. Le mentor est nécessaire cependant. Pour nous guider. Pour nous montrer la voie. Pour éviter de trébucher. Ce mentor répond au nom de Merlin.  ▲ statut civil : Nulle place pour la vie à deux en ce monde. Marié à ses passions, aucun être humain n’a encore trouvé grâce aux yeux de Vizias. Car elle n'est pas humaine. Viviane était son nom, il songe encore  à cette ombre maléfique qui a provoqué sa perte. Il a tenté ô combien de fois de résister, mais ce n'est que folie de tenter d'échapper à sa destinée. Passion maladive issus d'un amour qui l'a détourné de la sagesse, il se maudit de s'en délecter.▲  orientation sexuelle : Là où son intérêt se pose, là où ses yeux s’arrêtent avec malice, là où une force inexpliquée arriverait par malheur à le détourner du droit chemin du savoir et de la connaissance. ▲  metier : Vagabond à l’esprit farfelu, génie aux neurones incomprises, scientifique amoureux de la poésie, Vizias est tout à la fois. Quelque fois, on vient le voir pour se soigner. Certains cherchent ses conseils avisés qu'il offre volontiers à qui veut bien le comprendre. Oracle, médecin, guérisseur, il soulage les blessures, il embaume les brûlures, il ampute les nécrosés, il soulage les condamnés. ▲  Quel est ton conte ? : La légende des chevaliers de la table ronde. ▲  situation familiale : Personne n’a ne serait-ce ouïe dire de l’identité de son père. Sa mère n’en disait mot. Sa mère d’ailleurs, parlons-en. Paysanne et fermière, ses parents avaient perdu la vie car ils se sont soumis à la volonté du diable. Peu à peu, elle perd son frère puis ses sœurs. Elle resta seul avec ce démon qui jouissait du spectacle. Il abusa d’elle. Vizias naquit de cette union malsaine dont il ne resta plus que la mère et ce père dont plus personne n’entendit jamais parler. Malgré tout, Vizias s'éleva seul. Enfant prodige, il eut le don de parole très tôt, profitant de la crédulité d'autrui pour arriver à ses fins ainsi que de prolonger la vie de sa pauvre mère condamnée car incapable de prouver l'identité du père de son enfant. Être le fils d'un démon et d'une pucelle n'est pas chose aisée à entendre pour le peuple.▲traits de caractère : De son père, Vizias acquit la science, la connaissance, le savoir, la folie. Il en est devenu facétieux, malin, fourbe. De sa mère, il acquit la sagesse, la patiente, l’intelligence. Vizias est un mélange entre le sage et le fou. Le sage, celui qui connait le passé et ses leçons, celui qui souffre, écoute et apprend. Le fou, celui qui prédit le futur et en parle sous forme d’énigmes, celui qui agit impulsivement sous les regards ébahis et interrogateur, celui qui ne bronche pas face à la mort.▲  groupe : tendre comme le souvenir ▲  crédits : avatar alaska, gif tumblr

Quel est ton pouvoir ? La lune le baigne et Vizias n’est plus. Il devient grand puis petit, femme ou enfant. La métamorphose humaine est un plaisir mêlé au vice auquel Vizias jouit à chaque pas qu’il fait dans les chaussures d’un autre.

Des manies, des obsessions, des habitudes... Pour qu'on puisse le connaitre un peu plus ton personnage ! Ne l’enfermez pas ! Vizias ne supporte pas les murs, il n’aime pas les toits, il prohibe toute forme de voûte et plafond. C’est dans le dehors qu’il est chez lui. C’est parmi la faune et la flore que son lui véritable se montre. C’est dans la solitude qu’il aime se retrouver et se parler à lui-même. Car personne à part lui peut le comprendre. Peu lui importe qu’on ne le comprenne pas. Il ne parle pas pour les autres. Lui seul sait. Malgré ça, il aime donner des conseils. Mais pas à n'importe qui ! Il choisit scrupuleusement ses enfants, ses protégés, ceux et celles qui auront un futur sans précédents. Pour les autres, il les laisse venir à lui. Bien qu'ils restent rare, les aventureux qui souhaite un conseil clair et limpide. Au contraire des marques sur son visage. Peinture, tatouage, marque maléfique, nul ne sait d’où ils viennent. Cependant, tous s’accordent à dire que Vizias est reconnaissable par ses longues marques noires sur son visage. Visage sale, témoin de son mode de vie dans la nature loin du confort du Village ou de n'importe quelle maison. Mais s’il vient dans les parages, on l’entend. Quiconque veut le trouver, Vizias apparaitra. Une longue chaine comportant des fioles dont la moitié sont vide pend à sa ceinture. Certains disent que ce sont des fioles empoisonnées, que Vizias utilise sur ses patients afin qu’ils ne sentent plus rien. Que ça soit plus facile pour eux. D’autres disent que ce sont des sortilèges, des gris-gris, ou des objets pouvant invoquer les esprits. Et que si quelqu’un tombe sur l’un d’eux par hasard, c’est le signe que Vizias viendra bientôt pour eux.














Ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... Comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi. Bonjouuuur, alors j'aime avant tout dormir, dormir, et dormir aussi parce que voilà, ça me semble important de le préciser J'ai connu votre fofo sur bazzart, pi voilà, j'espère que ma tite interprétation de Merlin vous ira et que je ferais pas de bêtise    Comme j'ai pas de vie, je serai sur le fow tous les jours    Voilou, et je rajouterai pour finir : GLOUP.









Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !


Dernière édition par Vizias le Priol le Dim 19 Juin - 17:46, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 1:23



serum barbare

je te montrerai comment on fait et puis je te remplacerai, je ferai comme une fille qui se défend, une fille qui perd son sang.



Il déambule. Personne ne pourrait croire que les pas de Vizias le mènent actuellement vers un but précis. Il déambule. Une mélodie macabre aux lèvres comme un chemin que des âmes innocentes seraient tentées de suivre. Attirées par ce son étrange que provoque ses fioles suspendues à sa ceinture, qu'il vient de remplir de diverses plantes, de divers liquides, de toutes sortes de substance que seul lui en connait les secrets. Il déambule. Avec comme compagnon les animaux et les insectes, il les comprend, il leur parle quelques fois. Que leur disent-ils ? Un homme tombé sur le champ de bataille aux abords des marais ? Une femme qui pleure la perte de son fils sur la terrasse de sa maison ? Ses petits oiseaux lui disent tout. Vizias le sait, si la veuve est triste, si l’orphelin vole, si l’amant trompe. Mais comment le sait-il ? Parce qu’il est Vizias.
Il entre dans sa demeure. Une vieille bâtisse en pierre, au plafond peu recommandable. Mais s’il devait choisir un lieu possédant quatre murs dans lequel il ne se sent pas oppressé, c’est celui-ci. Libère-toi d’elle ! lui dire les voix. Libère toi ! Tu as encore beaucoup de chose à apprendre ! Et Vizias pleure. Il pleure de s’être laissé berner par la beauté et l’amour. Mais lorsque Vizias aime, il donne tout. Il donne son savoir, et pour l’homme, il n’y a rien de plus important que le savoir et la connaissance. Tout ce qu’il a vécu, il le donne. Tout ce qu’il a appris, il l’offre. Et pour quoi ? Et pour qui ? Pour être prisonnier. Pour cette femme. Il lui a tout donné, tout.
Mais maintenant, il est libre. L’a-t-elle déjà réellement emprisonné ? Oui. De son amour, de sa passion, de son corps. Vizias se détache d’elle seulement pour mieux la retrouver. Mais il aime être seul. Il aime se retrouver avec les forces de la nature, en compagnie des loups et des chênes, avec la caresse des plantes sous ses pieds, la terre fraichement retournée entre ses mains. Sa cabane en pierre au milieu de la forêt est le symbole de son échappatoire. La pierre froide des murs recouvert d’étagères sont ses armoiries, tout comme ces fioles aux substances et plantes inconnues, de ces cadavres d’animaux étrangement frais suspendus ou attablés. La porte est toujours ouverte, il sait lorsque quelqu’un vient. Seul, il ne s’attarde pas en ses lieux. Il préfère la compagnie du ciel comme plafond et de la pluie ou du soleil comme camarade. Mais aujourd’hui, il sait que quelqu’un vient.

Il aime la compagnie d’autrui cependant. Ah, qu’il glousse lorsqu’il entend les grands de ce monde pensant avoir le dernier mot sur le jeu du pouvoir ! Ils en viennent jusqu’à lui demander conseils, car il est de notoriété publique que la folie de Vizias est pleine de sagesse. Ils peuvent en témoigner, le souverain dans son château, le notaire aux bourses plaines, le marchand aux stocks épuisés. Tous reconnaissent la sagesse de Vizias qui sait quoi leur prodiguer pour qu’ils aient ce qu’ils souhaitent. Et pourtant, ils sont effrayés. Son savoir est démoniaque. Son esprit est damné. Ils en ont peur. Ils en ont peur, néanmoins, ils viennent le voir. Et Vizias sait, lorsque quelqu’un vient.
Des pas hésitant, reculant puis avançant, retentit dans les oreilles fines de l’homme aux marques noires. Il sourit. Des outils barbares d’une finesse insoupçonnée rougissaient sur un grillage au-dessus d’un feu. Vizias se leva afin d’apparaître aux yeux de son visiteur. Jeune fille, adolescente tout au plus, perdue au visage innocent mais à l’âme déjà souillée. Elle aussi, a succombé. Elle aussi, a perdu son âme. Vizias le sait. Et il en sourit jusqu’aux marques noires sous ses oreilles. Elle hésite. Elle a peur. Il lui tend une main qui se veut réconfortante. C’était normal d’avoir peur. Lui aussi, a peur de ce qu’il devient lorsqu’il est en présence de celle qui provoque inlassablement sa chute.
La pauvre jeune fille tend une main tremblante vers Vizias. Il la prit doucement entre ses mains tout en lui souriant inlassablement. L’âme esseulée semblait de plus en plus désespérée. Mais Vizias voulait la rassurer. « Tes parents t’ont dit de venir me voir, hum ? » La jeune fille acquiesça sans dire un mot. Vizias chercha son âme au plus profond de ses yeux. Elle était souillée. Comme lui. « Combien de semaines ? » Une voix aussi douce et silencieuse qu’un murmure susurra un « cinq » désespéré. Vizias prit un air compatissant. Un bras entourant ses épaules, il l’emmena chez lui. Il pouvait sentir tout son corps frêle trembler de peur. Il lui désigna un lit étonnamment propre comparé au reste de sa demeure. Il l’aida à se mettre à son aise. Il commença par lui attacher les mains. Ses pleurs s’accentuaient. Vizias s’éloigna sans un mot pour faire face à ses outils chauffés, encore rouge de ce feu qui alimente sa cheminée. Il fit mine d’hésiter, puis prit une longue tige de fer au bout recourbé. Il se retourna vivement vers la pauvre fille, allongée, les larmes aux yeux et jupe levé. Il ne voulait pas qu’elle pleure. Mais c’était ainsi, elles pleuraient toutes. Doucement, il lui prit le visage entre la paume de sa main libre. L’homme lui engouffra dans sa bouche un bout de bois. Ignorant les supplications, il s’agenouilla sur le lit, devant elle. Il attacha ses pieds si bien que ses jambes en fut relevées. Cuisses écartées, conscience envolée. Des parents qui craignent pour leur réputation au détriment d'une simple erreur de leur adolescente. Tout en l'attachant, il se laissa aller à ses affabulations « Ah... Tous, nous faisons des fautes. Et tous, nous apprenons de nos erreurs. » Il finit en serrant les nœuds le plus possible. Il attrapa son outil encore chaud et la consola, non sans joie. La jeune fille gémissait son angoisse innommable. « Rassure-toi, ce n'est pas la fin. Tout commence maintenant ! »



Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !


Dernière édition par Vizias le Priol le Dim 19 Juin - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 185
Date d'inscription : 12/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 1:44

BIENVENUE ICI TOI



-Tu seras une galaxie, t'es déjà mon univers. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 1:58

Haaan merci Ange trop choupinoupinet


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 53
LE MIROIR :
Date d'inscription : 11/05/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 10:31

Bienvenue Je n'ai vu que deux ou trois épisodes de Vikings mais je me souviens de la bouille du cinglé que tu as choisi Il correspond tellement pour Merlin  Un petit esprit farfelu de plus par ici



You’re going to a very dangerous place, so be careful. The thing that slumbers there, it’s not human. You will see a sumptuous banquet, but don’t eat or drink anything. Your life depends on it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 189
LE MIROIR :
Date d'inscription : 30/05/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 10:31

Tu as bien fais de venir parmi nous Je crois... Je crois que tu as juste fait un choix parfait avec cet avatar, il convient tellement à Merlin c'est fou ! Et surtout cette plume que tu trimbales, ce personnage juste absolument fantastique, c'est pas aisé d'écrire sur la folie je trouve mais toi tu le fais avec un talent monstrueux J'ai envie du combo total avec lui lien et rp tout ça (surtout que... je crois qu'on se connait toi et moi ).
Bienvenue chez toi !


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️ ♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Car ces jeunes beautés sont l'incarnation même des nymphes de Jadis, des authentiques divinités sylvestres et champêtres du printemps nouveau, qu'hélas les phtisiques préraphaélites ont par trop désincarnées, ailées, éthérées jusqu'à l'abstraction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 10:42

Merci vous deuuux
Ozy > et que dire de ton choix pour la bête J'crois pouvait pas avoir de meilleur choix
Hosanna > han là là, merci trop de tes compliments    *se cache* j'ai écris ça hier soir sans me relire, ça se trouve c'est bourré de fautes *se recache*
Sérieux, on se connait ? Moi j'connais des gens ?


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 86
LE MIROIR : mad as a hatter.
Date d'inscription : 17/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 12:58

Haaaaaaaaan de tout les avatars pour incarner Merlin je n'aurais pas pensé à lui mais le choix est par-fait ! (Floki en merlin laisse moi te déclarer mon amour ) J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur ce personnage mais je crois que l'on risque de bien s'entendre. Hésites pas à venir faire un p'tit tour à Wonderland cher sire.

Bienvenue parmi nous !



Il était grilheure ; les slictueux toves sur l’alloinde gyraient et vriblaient. Tout flivoreux étaient les borogoves. Les vergons fourgus bourniflaient Prends garde au Jabberwock, mon fils ! A sa gueule qui mord, à ses griffes qui happent ! — Lewis Carroll.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 18:49

Haaan, merci pour les compliments
Et ton choix du Chapelier, comment je fond  Tu m'étonnes qu'on va bien s'entendre va *va squatter une cave malfamée à Wonderland*


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 189
LE MIROIR :
Date d'inscription : 30/05/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 20:39



Validé tu es

Bienvenue à la maison



Ok... là il va y avoir un gros problème tellement j'ai plus les mots pour exprimer tout mon amour pour ton personnage, ton style et... ton histoire je suis encore noyée dedans surtout la dernière scène de ton histoire en fait, il est fou, il est dingue et en même temps on a envie de le prendre dans nos bras, de lui demander des histoires et des conseils, qu'il nous apprenne plein de truc. Je le vois tellement vivre sa vie dans la forêt et côtoyer tout le monde du village, le sage ermite que tout le monde dérange :rmm : Ah non mais j'adore, je suis fan voilà .

Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes du Village, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LE REGISTRE DES PERSONNAGES. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres villageois. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️ ♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Car ces jeunes beautés sont l'incarnation même des nymphes de Jadis, des authentiques divinités sylvestres et champêtres du printemps nouveau, qu'hélas les phtisiques préraphaélites ont par trop désincarnées, ailées, éthérées jusqu'à l'abstraction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 45
LE MIROIR :
Date d'inscription : 19/06/2016
MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   Dim 19 Juin - 21:05



Han là là, je sais plus où me mettre, tous ces compliments *a les oreilles qui chauffe* J'suis contente si le tit Vizias il plait
MERCI pour la validation, c'est grâce à vous, ce forum est une source d'inspiration folle


Quick now, his seeking chains approach with their shrill scrape. Don't stop, flee the chains, your last chance to escape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: les légendes sont des leçons (Merlin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les légendes sont des leçons (Merlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les BD qu'elles sont bien
» Ils sont où les moches?! :(
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Les nouveaux hommes-bêtes sont confirmés!
» Les films qu'ils sont bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comptines Assassines :: Des personnages :: Les princes et les princesses :: Ils vécurent heureux-
Sauter vers: